Between love, hate & fear, what's your choice ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 J U G E M E N T

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pluie de Couleur
Guerrière & CO - ADMIN aux brocolis ♪
Guerrière & CO - ADMIN aux brocolis ♪
avatar

Féminin Nombre de messages : 460
Age : 23
PUF : Baw
Autres comptes : Nuage d'Orage, Larme Dorée, Petite Fleur
Date d'inscription : 19/06/2008

Mon personnage
Info:

MessageSujet: J U G E M E N T   Dim 7 Déc - 2:35

    ( Etoile Brisée )

    ~ Etoile Brisée avançait d'un pas rageur, fouettant le sol de la queue, labourant la terre de ses griffes à chaque pas. Il était furieux. Ce stupide Chef du Vent avait osé tuer un membre de sa famille, à lui ! Oh oui, il allait payer. De sa vie, s'il arrivait à convaincre les autres Clans. A sa gauche, Nuage d'Orage peinait à garder le rythme, bien qu'elle n'en montrât rien. Cette jeune Apprentie au pelage flamboyant faisait ses preuves, et malgré la courte de durée de son apprentissage, elle avait déjà l'étoffe d'une vraie guerrière. Le Chef bomba le torse. Il était fier de cette petite dont il était le mentor. Mais une ombre planait sans cesse au-dessus d'elle, qui la rendait inquiétante, et son visage se fermait de plus en plus. Elle était renfrognée, peu bavarde et acide, mais faisait tout ce qu'on lui disait avec application. Elle s'était éloignée des autres chats de son âge, se jugeant peut-être trop matûre pour traîner avec ces boules de poils gesticulantes. Etoile Brisée haussa les épaules. Du moment qu'elle apprenanit vite et bien.. A sa droite se tenait Croc d'Ivoire, ce Lieutenant tout frais qui se devait de garder le silence la nuit durant. Le matou blanc ronronna de plaisir. Ce guerrier n'avait de cesse de se surpasser et cherchait à se faire remarquer par lui, le Chef. Etoile Brisée aimait assez cela.. Mais depuis peu, la même flamme noire qui brûlait au fond des prunelles de son Apprentie animait les iris cobalt du mâle tigré. Etoile Brisée se promit de méditer là-dessus plus tard, il avait d'autres préoccupations plus importantes pour l'instant. La colère qui l'animait rejaillit brusquement, et il s'arrêta pour déchiqueter rageusement l'écorce d'un bouleau innocent. Puis il se remit en marche, sous le regard indéchiffrable de ses acolytes. Enfin, au bout d'un temps qui lui parut interminable, les Quatres Chênes se découpèrent sur l'horizon. Le Chef immaculé accéléra inconsciemment, pressé de toucher au but. Nuage d'Orage le talonnait courageusement, le visage pourtant froid et distant. Lorsqu'il atteignirent finalement les immenses arbres, Etoile Brisée sauta sur le Promontoire, s'assit, la queue enroulée autour de ses pattes, et braqua son regard vairon sur la foule qui s'égaillait sous ses pattes. Tout le Clan était présent pour le soutenir. Un agréable sentiment de puissance l'envahit, et il miaula d'une voix forte et profonde ;

    « Clan de l'Ombre, voici venu le temps des rire et des chants xD de montrer à tous le vrai visage d'Etoile Filante ! L'heure de la vengeance est proche ! Nous le jugerons, nous l'anéantirons, nous l'humilierons, nous le briserons ! Cet assassin ne pourra pas se défendre, et la mort l'attend au bout du chemin. Nous détenons son sort entre nos pattes ! Je compte sur vous, chats de l'Ombre ! »

    ~ Un concert de miaulements approbateurs ( pour la plupart ) s'éleva de la foule rassemblée au pied du grand rocher. Tous étaient pendus aux lèvre de leur meneur, assoiffés de pouvoir et de vengeance. Le grand guerrier ivoire poursuivit son discours passionné, puis se tut sous une clameur grondante. Il inspira longuement, fit une réserve d'oxygène et lança l'Appel. Le cri de rassemblement d'urgence au Promontoire. Il fut tellement puissant que les trois Clans l'entendirent, réveillés en sursaut par l'alerte d'Etoie Brisée. Bien vite, tout le monde se retrouva sur la place centrale de chaque camp, recevant les ordres pressants des Lieutenants agités qui choisissaient en toute hâte qui devait venir et qui devait se charger de rester. Dans la confusion qui règnait, tous prirent la même décision ; tous devraient accompagner leurs meneurs. C'est ainsi que les chats des trois autres Clans de la forêt de CerfBlanc se mirent en route vers la clairière sacrée.

    ~ Le ciel nocturne constellé d'étoile s'assombrissait, recouvert de nuages. La lune croissante se teinta de roux, et fut à son tour engloutie par la masse noire qui avançait rapidement. La Clan des Etoiles était-il mécontent ? Soudain, une étoile plus brillante que les autres réussit à percer la couche de nuages. Elle brilla faiblement un instant, puis tomba et chute libre, droit vers la forêt. Une brève explosion de lumière silencieuse, puis plus rien.

    ________________________

    ( Nuage d'Orage )

    ~ La jeune Apprentie était plongée dans ses pensées, ruminant sans cesse les mêmes choses, repensant inévitablement à ce qu'elle pourrait faire pour étancher sa soif de pouvoir. Des plans plus absurdes les uns que les autres passaient et repassaient dans son esprit, tant et si bien qu'elle manqua de percuter le Chef furieux. Nuage d'Orage se ressaisit, secoua la tête et accéléra l'allure. Elle soupira en se rappelant la raison du voyage aux Quatre Chênes, fatiguée de l'orgueil démesuré de son mentor. De plus, elle avait mal à la tête depuis le matin, et chaque pas lui donnait la nausée. Son humeur d'ordinaire morose était devenue exécrable, et on l'évitait au camp. Elle se demandait pourquoi elle suivait cet abruti de meneur.. Lorsque, enfin, au bout d'une interminable marche sur le sol dur de la forêt, la clairière se découpa sur l'horizon, la rouquine retint un soupir de soulagement. Enfin ! Elle accéléra encore, et ce fut en trottinant qu'elle arriva au pied du Promontoire. Elle alla s'asseoir dans un coin moussu d'où elle avait une vue panoramique, loin des autres, et entreprit de reprendre son souffle. A chaque expiration, un petit nuage se formait autour de museau de l'apprentie, témoignant du refroidissement de l'air et de l'approche de l'hiver. L'été était passé si vite ! Lorque la respiration de Nuage d'Orage se fut apaisée, elle eut un haut le coeur et courut ventre à terre un peu plus loin pour vomir la bile acide qui lui brûlait la gorge. Elle fit une rapide toilette, perplexe, puis repris sa place. Le matou blanc était monté sur le rocher et commençait un semblant de discours. La rouquine n'y prêta pas attention, concentrée comme elle l'était sur son comportement inhabituel. Etait-elle malade ? Quel était ce mal qui la rongeait de l'intérieur ? Une crampe au ventre violente et inopinée la fit tressallir, et elle manqua de tomber dans les pommes. L'ovation qui suivit le spitch de son mentor la fit reprendre ses esprits, et elle dirigea son attention sur Patte Folle, le guérisseur. Elle hésita, puis renonça. Ca passerait, elle en était certaine.. Une nouvelle crampe la fit vaciller, et elle porta sa conscience torturée vers les bruits de pas des chats qui affluaient vers les Quatre Chênes. Juste avant de sombrer, elle eut une pensée pour le Chef qui serait bientôt déchu...
    ________________________

    ( Larme Dorée )

    ~ Alors que le grand mâle doré regardait, consterné, la petite Guérisseuse s'éloigner du Camp, l'Appel rententit dans toute la forêt. Larme Dorée sursauta et, mût par une décharge d'adrénaline, sauta sur le Promontoire du camp et lança le miaulement d'alerte. Un à un, les chats du Tonnerre sortirent de leur tanière, ensommeillés et perplexes. Le lieutenant transmit l'ordre de s'apprêter le plus vite possible à quitter le camp pour se rendre au lieu de l'Assemblée. Un vent de panique souffla sur les chasseurs massés au centre du camp, et ce fut la débandade. Des cris s'élevaient de partout, les félins s'éparpillaient aveuglément, créant un formidable chaos sur la place centrale. Rapide et efficace, Larme appela trois vétérans et, avec leur aide ainsi qu'avec Etoile Cendrée, rassurèrent chacun. Une fois que le calme reprit plus ou moins ses droits, les ordres fusèrent, clairs, précis et tactiques. Bientôt, le Clan entier forma une colonne organisée à la sortie du tunnel d'ajoncs, prêt à partir. Larme alla se poster en tête, aux côtés de la meneuse, et la foule se mit en marche. Le lieutenant doré avait été tellement préoccupé qu'il n'avait pas eu le temps de songer à ses sentiments. Peu à peu, l'angoisse s'insinua dans son esprit, et une petite voix lui souffla qu'ils couraient vers les ennuis. Il secoua la tête. Il attendrait d'être sur place pour porter un jugement sur la situation. En attendant, il se devait de garder la tête haute pour apporter de l'aide Etoile cendrée pour guider le Clan du Tonnerre. Quoique.. Il doutait de sa propre utilité, car son Chef était bien assez forte et avait assez d'expérience pour pouvoir se débrouiller seule, et lui n'était qu'un lieutenant novice et provisoire. Il posa ses prunelles ambrées teintées de doute sur la guerrière argentée et croisa son regard sage et tourmenté.

    ________________________

    ( Nuage de Couleur )

    ~ Un miaulement pressant sortit la jeune apprentie du sommeil. Elle grogna, se roula en boule et refusa d'ouvrir les paupières. Il ne faisait même pas jour ! Coeur de Glace était un bon mentor, mais là, il allait trop loin. Un entraînement en pleine nuit, non mais franchement.. Au bout de quelques secondes de tranquillité, quelqu'un la poussa avec insistance. Nuage de Couleur ouvrit un oeil, tourna la tête pour protester, et se retrouva truffe-à-truffe avec son amie Nuage d'Etincelle. Les deux apprenties sursautèrent, et Nuage de Couleur sauta sur ses pattes, tout-à-coup bien réveillée, ses yeux vairon pétillants & grand ouverts.

    « Qu'est-ce qui se passe ? murmura-t-elle
    - Coeur de Glace et Etoile Balafrée ont demandé qu'on se rassemble tous au centre du camp, personne sait pourquoi.., répondit son amie sur le même ton
    - T'aurais dû me réveiller plus tôt ! la coupa Nuage de Couleur, impatiente d'en savoir plus »

    ~ La petite chatte blanche avait à peine fini sa phrase qu'elle trottinait déjà en direction du Promontoire. Son mentor y était, assis à côté d'un matou tricolore. Etoile balafrée, se souvint-elle. En effet, il se montrait rarement, et Nuage de Couleur ne l'avait aperçu qu'à trois reprises. Une foule de chats excités mais inquiets était massée autour de la butte, et recevaient des ordres de la part des deux acolytes. La petiote s'assit, la queue enroulée autour des pattes, et attendit la suite des événements, tendant l'oreille pour en apprendre plus sur cet étrange rassemblement nocturne. Au bout de quelques minutes, l'entièreté du Clan était rassemblée en un troupeau plus ou moins organisé, et Nuage de Couleur reçut l'ordre de rester avec les autres apprentis au milieu de la colonne. Elle fut rejointe par une Nuage d'Etincelle complètement paniquée.

    « Hey, mais qu'est-ce qui t'arrive ? demanda l'apprentie immaculée en se pressant contre le flanc de son amie pour la rassurer
    - On.. Il paraît qu'Etoile Brisée a lancé l'Appel des Quatre Chênes, et que tout le monde doit s'y rendre. Il y a des disputes parce que les anciens refusent de faire le trajet et proposent de garder le camp, mais Etoile Balafrée refuse. Je.. Je suis morte de trouille, c'est la première fois qu'une Assemblée d'urgence à lieu depuis des lunes et des lunes, répondit l'autre en tremblant
    - T'en fais pas, je suis sûre que le Chef et Coeur de Glace savent ce qu'ils font, répliqua-t-elle en ronronnant »

    ~ Nuage d'Etincelle resta muette. Le doute s'insinua dans l'esprit de la petite chatte blanche, mais elle le chassa en secouant la tête et avança pour suivre le Clan de la Rivière.

_________________
Ỉт ∂σєѕи'т ∂σ тσ ∂ωєℓℓ σи ∂яєαмѕ ..



Dernière édition par Nuage de Couleur le Lun 15 Déc - 16:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Feuille d'Automne
~ Lieutenant


Féminin Nombre de messages : 7
Age : 23
PUF : » Derrière toi...
Autres comptes : » None.
Humeur : » Très changeante...
Date d'inscription : 27/10/2008

Mon personnage
Info:

MessageSujet: Re: J U G E M E N T   Mer 10 Déc - 19:05

(On arrive ^^)

Il faisait nuit. Pas un bruit ne retentissait dans l'antre de Feuille d'Automne. La chatte rousse dormait d'un sommeil léger plus par habitude que par une insomnie. Cette chatte n'était jamais à l'aise, s'attendant à voir surgir un ennemi à tout moment. Ses paupières étaient closes, son ventre mouvait au rythme de sa lente respiration. Feuille d'Automne avait déjà eu du mal à s'endormir. Son instinct lui empêchait tout repos. Elle s'était maintes fois levée et faisait les cents pas. Ce ne fut que lorsque un cri puissant et rempli de rage. Feuille d'Automne se redressa brusquement et dressa l'oreille. Seul un dominant pouvait avoir un tel cri avec une aussi grande puissance. Mais pourquoi ? Pourquoi ce dominant hurlait à s'en déchirer les poumons ? Feuille d'Automne se leva et sortit de sa tanière. Elle devait être la première en alerte. Ce n'était pas normal. Elle pénétra dans l'antre des Apprentis et donna un coup de patte sans douceur à son apprenti, Nuage de Braise. Feuille d'Automne soupira. Il faudra qu'elle entraîne beaucoup Nuage de Braise si elle voulait qu'il la remplace un jour. Feuille d'Automne avait remarqué la disparition de son supérieur, Etoile Filante. Elle alla donc réveiller tout le monde et leur ordonna de la suivre. La féline rousse sortit ensuite de la grotte.

Feuille d'Automne marcha longtemps. Bien qu'elle soit assez rapide, les pensées les plus abjectes défilaient dans sa tête. Que pouvait bien être la raison de cet appel ? Marchant sur les sentiers créés au fur et à mesure du piétinement des êtres vivants, la féline rousse entendait son apprenti derrière elle mais elle ne se concentra pas assez pour déterminer la distance à laquelle Nuage de Braise se trouvait. Son esprit était beaucoup plus préoccupé par cet appel nocturne. Feuille d'Automne escalada les collines, grimpa aux arbres et marcha dans l'eau sans même s'en apercevoir. Elle ne pensait qu'à ça. Ce hurlement. Plus elle avançait et plus son chemin semblait la mener aux Quatres Chênes. Feuille d'Automne n'était que passée devant ce lieu si modeste. La Lune s'était levée et illuminait les chemins de sa clarté. Lorsqu'enfin Feuille d'Automne arriva, elle fut sur ses gardes car le Clan de l'Ombre était présent, Etoile Balafrée à leur tête. La chatte rousse comprit enfin. Elle regarda l'Astre Nocturne et souria. C'était donc une assemblée...

Feuille d'Automne arriva, pour une fois, sans discrétion. Les chats inférieurs à son rang se tournèrent ne la regardèrent pas dans les yeux. Ils ne s'inclinaient pas car le Clan de l'Ombre ne respectait que leurs semblables, tout comme les autres Clans à vrai dire. La lieutenante du Vent se dirigea vers les premières loges et s'assit. Elle espéra que son apprenti allait faire de même mais elle ne s'y attarda pas. Etoile Balafrée se tenait sur le promontoire, qui représentait en quelque sorte la barre des tribunaux. La féline rousse resta immobile, fixant le dominant d'un des Clans ennemis. Ainsi donc, c'était lui qui avait demandé le rassemblement d'une assemblée. Mais pour quel motif ? Avant d'arriver dans l'audience, elle avait entendu les miaulements des chats de l'Ombre. Elle en déduit que si leur Clan remportait le procès, les sanctions leur sauraient profitables. Cependant, réunir cette assemblée n'était pas monnaie courante. L'accusé devait avoir fait un geste impardonnable et irréparable...


Dernière édition par » Feuille d'Automne le Mer 10 Déc - 23:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pelage de Mirage
~ Guerrière
avatar

Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 17/09/2008

Mon personnage
Info:

MessageSujet: Re: J U G E M E N T   Mar 16 Déc - 21:21

    .
    ******************************************************************************************
  • [Mirage]
    Mirage s'approcha son pelage blanc était en pétard . Comment Etoile Filante avait t'il put faire ça elle était peut être allié avec eux mais franchement là . elle était pratiquement du côté du clan de l'ombre .. Il fallait le bannir de ce clan . Sauf que bien sûr les autre dirait . << Mais ce n'est pas lui et gnagnagna et gnagnagna >> . Bon là faut dire que elle était vexé .** Non mais quelle Bouse de Vache Xp ** . Là elle n'en pouvait plus du tout alors elle lacha à haute voix :
    -Tuez-le 9 fois si il le faut . Mais tuez-le !
    Elle semblait rêvez quoi !!


    ******************************************************************************************
  • [Tire la Langue]
    Tire la Langue regarda à droite et à gauche il entendait les petits du clan du Tonnerre murmurait :
    -Regarde c'est sans doute le méchant
    En le montrant
    -Non ce n'est pas moi
    - Maman il nous agresse
    - Mais non c'est le guerrisseur de la rivière ce n'est pas lui le méchant!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coeur de Lumière
~ Guerrière
avatar

Féminin Nombre de messages : 57
Age : 21
PUF : Jolly x)
Autres comptes : Petite Briise, Wiind !
Humeur : Yeaaah ! =DD
Date d'inscription : 16/09/2008

Mon personnage
Info:

MessageSujet: Re: J U G E M E N T   Ven 19 Déc - 22:15

Coeur de Lumière :

Pourquoi autant de bruit ? Pas fichus de nous laisser dormir tranquile ! Et puis j'ai mal aux pattes, hier la chasse à été longue ! Mais attendez une seconde... Cet appel... Ce ne serait pas l'Appel ?!... Siii !

La femelle brune se lève d'un bond, parfaitement réveillée. Qu'est-ce qu'Etoile Brisée peut bien nous vouloir à une heure pareille ?! Et puis... l'Appel n'était utilisé qu'en cas de nécessiré absolue. Coeur de Lumière ne l'avait jamais entendu au cours de sa vie. Elle sort donc du Camp, à la suite d'Etoile Cendrée et de Lrme Dorée. Pattes tremblantes, museau humide, déterminant visible dans les yeux... Telle était l'attitude de Coeur de Lumière. Une fois aux Quatres Chênes, elle déduit qu'Etoile Brisée n'avait pas lancé cet Appel pour rien.


* Pas Etoile Filante... *

Le chat bicolore et son Clan étaient alliés au Clan du Tonnerre, Coeur de Lumière l'aimait bien. Mais le voir ici, comme ça... Et Pelage de Mirage n'arrangeait pas les choses. La femelle brune, avec une voix claire et déterminée, lança à la chatte blanche :

- Comment peux-tu dire ça ? Tu n'étais pas là quand ça c'est passé ! Laisse au moins Etoile Filante s'exprimer !

Elle avait parlé d'une voix forte, afin que tout le monde l'entende. Prouvant ainsi clairement au meneur du Clan du Vent qu'elle le soutenait [ Par respect pour P'tite Brise ! ^^ ]


Petite Brise :

- Miaaaaaouuuu !

Petite Brise sursauta et faillit percuter le plafond de sa Tanière. Etoile Brisée venait de lancer l'Appel. La vieille chatte se demandait pourquoi le chat vairon avait tant attendu. Elle avait soigné Etoile Filante et avait été l'une des première à connaître la version du chat bicolore. La femelle gris-brun suivit donc ses congénères jusqu'aux Quatres Chênes.

Ses vieux membres protestaient contre le rythme soutenu imposé par Feuille d'Automne, mais elle se forçat à maintenir l'allure. La tirade du chef du Clan de l'Ombre ne fit que renforcer ses craintes. Elle connaissait Etoile Filante depuis des Lunes et lui vouait un respect absolu. Le voir ainsi traité renforçait autant son indignation que la crainte de voir le grand chat quitter le Clan...

Et l'Assemblée commençait mal, du moins pour la Clan du Vent. Les demandes de mise à mort commençaient déjà, ainsi que les répliques afin de sauver Etoile Filante.

* Clan des Etoiles, ayez pitié de nous... *

[ Rien à ajouter ! ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile Filante
Chef & ADMIN magique ☆
Chef & ADMIN magique ☆
avatar

Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 15/08/2008

Mon personnage
Info:

MessageSujet: Re: J U G E M E N T   Lun 5 Jan - 21:26

[C'est mon tour les filles, je m'y mets X)
C'est tout short, mais jdois partir .. J'édite demain pour arranger tout ça si vous voulez ^^]


  • Des miaulements qu'Il n'entend pas. La chaleur d'un corps qu'Il refuse d'étreindre. L'odeur puissante de la rage et de la haine. Il n'ose même pas respirer. Peut être qu'oser encore aspirer cet air qui lui offrait la vie était un présent inestimable qu'il ne méritait plus. Pourtant, atterré, il osa inspirer profondément, son regard vide et froid, distant, vitreux. Celui d'un chat déjà mort au fond de lui.

    Lentement, ayant déjà rendu les armes, il se leva et dépassa la belle Petite Fleur, un demi sourire triste aux lèvres. Non, il ne regrettait rien. Il avait écouté son coeur. Si cela devait lui couter la vie, Soit. Poitrail bombé, il se refusa pourtant de crever tête basse. Vibrisses frémissantes, yeux perçants, il se fraya un chemin entre les arbres, et arriva au Promontoire.

    Des odeurs, de partout. Violentes, acres. De la Haine. De la Rage. De la Tristesse. De la Peur, aussi. Mais lui, ne sentait qu'à moitié toutes ces effluves. Celles, douces, qui enivraient ses sens, celles de Petite Fleur, ravivée par l'inquiétude, trônait en son museau, et il prenait un malin plaisir à se délecter encore quelques derniers instants de cette odeur bien plus puissante que n'importe laquelle. Celle de l'amour.

    Il posa son regard, lentement, sur chacun des chats présents ici. La plupart détournèrent le regard, honteux, ou tout simplement intimidés. D'autres, plus familiers, paraissaient terrorisés et inquiets, tristes et dépités. En face de lui, pourtant, un groupe de chat savourait sa victoire en jubilant intérieurement. Etoile Filante posa son regard dans celui, Vairon, de son nouveau Rival. Lentement, il reprit sa marche lente, funèbre déjà, solennelle. Plus personne ne prononçait un mot. Tous se turent à son passage, éreintés, fatigués, dépités, curieux. Le silence était éloquent. Chacun respectait les dernières volontés du futur défunt.

    Impérial comme jamais, Filante ne montrait pas un seul signe de faiblesse ou d'impétuosité. Rien ne l'animait, ni haine, ni tristesse. Juste un amour débordant qui s'insinuait en lui comme une évidence, un "nous" qu'il avait voulu enterrer en même temps qu'il avait enterré le guerrier de l'Ombre, quelques heures seulement auparavant. Son regard brillait, intense, perçant, magnifique, alors qu'il s'asseyait sur son séant, avec la prestance même d'un chef respectable et vénéré. Il sentit dans son dos, le regard fier et ému de sa plus fidèle amie, Cendrée. Elle avait toujours eu foi en lui, malgré les sautes d'humeur du chef, à l'époque où, jeune, il avait succédé trop tôt à ses ancêtres. Le souvenir d'une Cendrée confiante pour son avenir prestigieux lui revint en mémoire. Un éclat brilla dans son regard, vive flamme, braises attisées par le vent glacial qui tentait d'infiltrer son pelage pour se loger sur sa peau. Sa queue ondula avec lenteur et paresse autour de son corps grâcile, et, menton haut, il défia le Chef de l'Ombre du regard. Impassible, il sentit son coeur se dérober à l'image qui arrivait en lui. Celle, violente, d'une chatte bicolore au regard mordoré et aussi chaud que de la lave en fusion. Lentement, il déglutit, ne montrant pas un seul signe de faiblesse, alors que son regard s'éclaira magnifiquement, alors qu'il semblait attendre la sentence, d'un air léger, ni heureux, ni triste.

    Qui peut pleurer sa propre mort, alors qu'il se sait crever amoureux ?

_________________
Je voulais vivre mais je crève
Je n'ai plus vraiment d'espoir
Un jour j'ai eu un rêve
Qui s'est changé en cauchemar

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noël
Qui suis-je réellement ?
avatar

Féminin Nombre de messages : 3
PUF : Sous la neige =3
Humeur : Ca dépend de toi..
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: J U G E M E N T   Jeu 8 Jan - 23:41

  • Une nuit sans Lune, tout le monde le sait, n'est pas le moment idéal pour sortir de chez soi. Le ciel d'un noir d'encre, malgré les milliards de petits points qui y brillent, écrase le moindre être vivants qui oserait le défier. La voûte céleste, si imposante, sombre et froide, profite de l'absence de sa pâle majesté pour assouvir son désir de domination. Mais ses princesses sont là pour modérer l'affaire ; oui, nous, les étoiles, minuscules diamants insignifiants, faisont tout ce qui est en notre pouvoir pour vous éviter de sombrer. On nous appelle aussi les ancêtres ; moi, je préfère qu'on m'appelle étoile ou petite chose brillante. Ancêtre, c'est pas mon truc. Je ne suis pas vieille, ni morte au combat. A vrai dire, je ne sais pas vraiment comment j'ai atterrit parmi les vieux sages, mais toujours est-il que mon tour est arrivé de venir vous rendre visite. Nous savons qu'Etoile Brisée complote l'assassinat d'Etoile Filante. Mon boulot, c'est de vous avertir ; après, vous faites ce que vous voulez... Allez-y, détruisez-vous, battez-vous, tuez-vous, au moins je vous aurai mis en garde. Au fait, moi, c'est Noël. Certains ont peut-être pu observer une étoile filante tomber vers la terre au moment même où ce grand matou blanc a posé une patte sur le Promontoire. C'est le moment ou jamais pour moi de faire mes preuves, surtout qu'une Assemblée n'est pas sensée se dérouler sans la surveillance de la Lune, et bien ronde. Á mon tour de faire mon entrée ; j'entre en scène.

    ~ Une petite chatte blanche se faufila à travers la foule dense de chats rassemblés au pied d'une souche, dans une clairière délimitée par quatre chênes dans la force de l'âge. Elle n'eut pas de mal à se frayer un chemin, car tout le monde s'écartait devant elle ; ils étaient sans doute surpris par cette fourrure immaculée qui rayonnait légèrement dans le noir. La petite chatte avançait droit devant elle, la tête haute, la mine malicieuse. Elle arriva enfin au pied du Promontoire et, à la surprise générale, bondit pour prendre place aux côtés des quatre chefs abasourdis. Elle s'ébroua, piétina un instant le bois et s'assit, la queue délicatement enroulée autour des pattes. Ses yeux d'un vert incroyable balayèrent la clairière, provocant en chacun un frisson incontrôlable. Ses iris flamboyants étaient pénétrants, profonds et incroyablement sages, malgré les étincelles de malice dorées qui brillaient doucement. Le brouhaha cessa, comme par magie, et tous les regards étaient à présent tournés vers l'étrange inconnue. Une minute passa. Enfin, la jeunette ouvrit la bouche. Dès le premier mot, tous les chats présents ici furent pendus à ses lèvres. Sa voix d'ange résonnait étrangement dans la clairière

    « Cette nuit, trois étoiles sont tombées. La première, éphémère, n'est que l'ombre de vos cauchemars ; la deuxième, reflet d'elle-même, pourrait être la clé. Quant à la troisième, le feu, la neige et la terre auront raison d'elle »

_________________
χ Eѕρяιт ∂є Nσëχ

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J U G E M E N T   

Revenir en haut Aller en bas
 
J U G E M E N T
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: | TERRES NEUTRES | :: « Les Quatre Chênes :: Le Promontoire de l’Assemblée Lunaire-
Sauter vers: