Between love, hate & fear, what's your choice ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mes coussinets épousent la Terre .. Mariage Parfait. [PV Ambre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Etoile Filante
Chef & ADMIN magique ☆
Chef & ADMIN magique ☆
avatar

Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 15/08/2008

Mon personnage
Info:

MessageSujet: Mes coussinets épousent la Terre .. Mariage Parfait. [PV Ambre]   Sam 20 Sep - 12:41

La nuit avait succédé au jour après des heures de mélancolies crépusculaires. Les reflets d'abord mordorés du ciel se firent violacés, pour finir par s'éteindre complètement, laissant la plaine cristalline dans une obscurité totale. Les herbes, il y a un mois de cela, étaient sêches, et c'est avec beaucoup de soulagement que la pluie était venue la veille irriguer la terre de son eau merveilleuse. Depuis, l'herbe était verdoyante, fraîche, douce au toucher. L'eau avait toujours fait des miracles. Le Monstre le savait.

C'était en ce soir de fin d'été que le Monstre avait choisi de patrouiller. Ce territoire n'était pas officiellement le sien, mais il se l'était approprié car il en appréciait la quiétude. Le rat qui passa sous son nez ne l'appâtat même pas. Son esprit était ailleurs. Il se remit vite en marche. Un soupir s'échappa de sa gueule de Bête, alors qu'il rebroussait chemin. Poitrail bombé, gueule entrouverte laissant entrevoir des crocs immenses et d'un blanc éclatant. Il était dans la force de l'age. Il était le maître de ces lieux. Et il le savait bien.

Ses pattes énormes s'avançaient dans la brousse. Ses coussinets épousaient parfaitement la Terre, offrant un mariage parfait aux deux êtres. Car la Terre était un être à part entière. La terre, c'était l'essence même d'une divinité qu'il vénérait, dont il était le plus fervent serviteur. Les coussinets noirs du Monstre étouffaient le bruit de ses pas.

Un lièvre passa devant le Tueur, et pourtant, à la surprise générale, il le laissa filer avec un demi sourire amusé sur le visage. Il était peut être une Bête, néanmoins son coeur semblait autre que Monstrueux. Et son coeur était entièrement dévoué à la Terre. Elle lui avait appris à ne pas tuer par plaisir. Il obéissait au doigt et à l'oeil. C'était le seul amour de sa vie. L'Autre l'avait quitté sans ménagement, laissant le coeur meurtri du petit chat se barricader à jamais sous une carapace de haine. Néanmoins, le Léviathan était un sage. C'est calmement qu'il s'arrête lorsqu'une brindille craqua dans son dos. C'est lentement qu'il se retourna pour fixer le buisson. L'être caché dedans était peut être discret, mais alors il n'avait pas eu de chance. Son regard Ambré se posa sur le buisson, et alors, lentement, un grognement sourd s'échappa de sa gorge.

_________________
Je voulais vivre mais je crève
Je n'ai plus vraiment d'espoir
Un jour j'ai eu un rêve
Qui s'est changé en cauchemar

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre
Solitaire un peu bête mais pas méchante
Solitaire un peu bête mais pas méchante ♥
avatar

Féminin Nombre de messages : 186
Age : 24
PUF : Au coeur de la flamme qui dévore ton âme...
Humeur : Irritée
Date d'inscription : 27/08/2008

Mon personnage
Info:

MessageSujet: Re: Mes coussinets épousent la Terre .. Mariage Parfait. [PV Ambre]   Sam 20 Sep - 16:06

[Un monstre… Rolling Eyes T’aimes bien ça les monstres !! Razz ]

    L’astre de feu s’était couché, laissant sa fille libre de hanter la nuit… Les couleurs du ciel venaient de disparaître et la lune peinait à prendre sa place parmi les étoiles. Son halo pâle offrait un chemin à suivre pour les égarés… Sur terre, l’eau continuait son chemin comme le Soleil poursuivait sa course, les feuilles bruissaient sous la caresse d’un zéphire, et les herbes folles pliaient sous la patte implacable du fauve…

    La cascade rugissait, mais cela n’empêchait pas la chatte de dormir… Depuis le début de l’après-midi, elle se délaissait à l’abri d’un buisson aux feuilles d’émeraude. L’ombre propagée par les ramures du fourré rendait la chaleur moins suffocante… Mais à présent, avec la venue de la nuit, l’air s’était rafraîchi… Il était temps de se réveiller… Elle avait déjà parcouru plusieurs mètres pour se dégourdir les pattes quand une galopade attira son attention. Un lièvre hasardeux fuyait… Dans sa direction. Elle se tapie derrière les hautes herbes qui avaient poussé jusqu’à démesure lors de la dernière pluie, et attendit que l’animal soit à sa portée. Elle n’aurait qu’une fraction de seconde… Mais elle avait l’habitude… Elle ne ratait jamais…

    Le lièvre fut brutalement plaqué au sol. Il n’avait pas compris ce qu’il se passait, mais il savait sa dernière heure arrivée. Dans un sursaut désespéré, il tenta de se dégager, en vain… Déjà la mâchoire pleine de croc se refermait sur sa jugulaire… Il ne bougeait plus.

    Son corps déjà fin avait maigri, elle était restée plusieurs jours sans manger… Aussi, quand elle arracha un morceau de chair sanguinolente, sentit-elle un frisson de plaisir lui parcourir l’échine. La faim lui tiraillait le ventre depuis trop longtemps, et ce n’était pas le souriceau de l’autre jour qui aurait réussi à la satisfaire. La femelle avait tiré sa proie jusque derrière un autre buisson, s’installant sur un lit de branches sèches. L’une d’entre elles craqua bruyamment. Un grognement sourd s’éleva de l’autre coté du taillis. Elle se releva lentement, prête à bondir.

    Mais ce n’était pas sa réelle intention : elle avait sentit que l’animal qui grondait n’était autre qu’un chat… Un mâle peut-être trop sûr de lui… Ses yeux brillèrent dans la nuit noire, telles deux flammes qui dansent entre les cendres ternes d’un foyer presque éteint. Elle sortit des fourrés avec une démarche gracieuse, plantant son regard de feu dans celui de l’inconnu. Il était clair qu’elle lui en voulait de la déranger lors de son repas…

    Pourtant, Ambre voyait là un tout autre festin… Elle sourit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile Filante
Chef & ADMIN magique ☆
Chef & ADMIN magique ☆
avatar

Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 15/08/2008

Mon personnage
Info:

MessageSujet: Re: Mes coussinets épousent la Terre .. Mariage Parfait. [PV Ambre]   Mer 1 Oct - 15:44

  • L'odeur du sang frais arriva aux narines de Filante, mais pas comme il l'aurait espéré. Ce lapin était vieux ou malade au vu de son odeur. Grimaçant en silence, et écoutant le pauvre gibier agoniser, il se dit que si son prédateur ne faisait la fine bouche, c'était sûrement parce qu'il était affamé. Le Chef parcourut du regard les environs, avant de se rendre compte que le danger venait dans son dos. Alors il se tourna vers le gros buisson qui cachait le corps du pauvre lièvre, ainsi que celui du chat qui était auteur de ce massacre. Finalement, il grogna un peu, pour affirmer qu'il fallait qu'elle se présente à lui. Ce qu'elle fit, mais pas par respect ou politesse, non. Juste pour lui intimer de filer vite fait bien fait, vu son regard noir. Elle le fixait de ses prunelles ambrées, et Filante se dit que s'il avait été son oncle, elle ne serait déjà plus de ce monde. Après un haussement d'épaules, il renifla un peu en s'asseyant. L'odeur était celle d'une femelle, assurément. Fumet trop doux et pas assez acre pour être celui d'un Mâle. Le Chef se calma un peu. Il ne la sous estimait pas pour autant. Il s'était déjà fait vaincre des dizaines de fois par Douce Mélodie, une jeune chatte qui avait fait son apprentissage en même temps que lui. Elle était certes, plus forte que lui, mais il était seul survivant aujourd'hui pour pouvoir parler de cette histoire. Elle, elle était morte à l'aube de sa vie de guerrière, laissant un gout amer d'échec cruel derrière elle. Filante se sentait si mal en repensant à elle. Il faut dire, sans sa mort, il n'aurait jamais été nommé Lieutenant. Jamais nommé Chef non plus, même si son père l'était avant lui. Son père aimait énormément Mélodie, et Filante savait que si elle avait été toujours en vie, il aurait fait la part des choses, et l'aurait choisie elle en tant que Lieutenant, car il était un être bon et équitable, et qu'elle était sans conteste meilleure guerrière que lui.

    Le chat blanc et noir secoua la tête pour ôter ces pensées noires de sa tête. Après un long soupir, il posa son regard sur elle, son regard de battante dans l'âme, comme Mélodie autrefois. Il la scruta un long moment, sans parler, avant d'enfin hausser le ton.


    "Que faites vous ici ?"

    Il avait levé le menton, pas hautain le moins du monde, juste méfiant. Il voulait des explications, car pour lui, ce lieu était le sien, son lieu de prédilection malgré le fait qu'il n'était du Clan de la rivière. Jamais encore on ne l'en avait chassé, sauf l'an passé. Etoile Balafrée avait voulu s'accaparer ce bout de territoire. Du reste, pour le moment personne ne l'a obtenu, mais il ne faudra pas bien longtemps avant de départager les deux Tribus. Etoile Filante le savait. Mais auprès d'un "chat sans odeur", Filante savait qu'il pouvait se proclamer dominant de ce territoire qui n'était pourtant pas sien.

_________________
Je voulais vivre mais je crève
Je n'ai plus vraiment d'espoir
Un jour j'ai eu un rêve
Qui s'est changé en cauchemar

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre
Solitaire un peu bête mais pas méchante
Solitaire un peu bête mais pas méchante ♥
avatar

Féminin Nombre de messages : 186
Age : 24
PUF : Au coeur de la flamme qui dévore ton âme...
Humeur : Irritée
Date d'inscription : 27/08/2008

Mon personnage
Info:

MessageSujet: Re: Mes coussinets épousent la Terre .. Mariage Parfait. [PV Ambre]   Mer 1 Oct - 21:15

    Son sourire s’effaça aux premiers mots de l’inconnu. Un rictus mauvais lui parcouru l’échine, sa truffe se plissa, et elle s’assit. Pour toute réponse elle entreprit de faire sa toilette, minutieusement. Plusieurs minutes s’écoulèrent ainsi, où seul le frottement de sa langue contre sa fourrure soyeuse dérangeait le silence. Après un temps infini, la chatte daigna enfin relever la tête vers l’autre. Il était toujours là, le menton levé, comme défiant. Ambre se releva, son regard de feu planté dans celui du mâle. Aucune parole échangée jusqu’ici, à part cette question stupide. Trop stupide d’ailleurs pour qu’elle y réponde. Elle se contenta d’aller un peu plus loin, estimant la distance qui les séparait trop infime, en prenant soin de laisser sa queue caresser le dessous de cette gueule trop curieuse. La femelle se rassit donc à un mètre du chat au pelage bicolore.

    Elle n’avait pas envie de parler, elle ne voulait pas lui offrir la joie d’entendre sa voix
    (XD), et elle ne désirait surtout pas avoir à lui obéir en lui répondant. Car oui, elle prétendait avoir le choix sur tous ses actes, toutes ses décisions. Pourtant, n’y tenant plus, elle finit par éluder la question…

    - Je suis libre, je n'ai pas à justifier ma présence ici. Pourquoi n’êtes-vous pas en train de surveiller votre… territoire ?

    Ce dernier mot avait un ton sarcastique entre ses crocs. Elle se moquait de lui, lui et son dévouement à son clan. Oui, elle savait qu’il n’était pas libre, elle avait déjà sentit cette odeur en errant sur des terres non neutres. Ambre arborait cette loyauté écœurante qu’affichaient tous les êtres d’une même tribu.
    Pourtant, il fallait noter le vouvoiement, elle n’avait pas poussé sa moquerie jusqu’à l’irrespect car elle était trop digne pour ça, et elle se savait affaiblie par ce manque de nutrition pour un combat malheureux ayant cause un orgueil trop haut placé … En fait, c’était surtout pour cette dernière raison…


    S’il pensait pouvoir réclamer son due en convoitant les terres libres, il se mettait les pattes dans la truffe ! Elle était là chez elle, en fait, c’était lui qui n’avait rien à faire ici !

    Le vent s’engouffra entre ses poils mi-longs, créant des ondulations sur le feu de son corps. Elle savait qu’elle était belle
    (^^’), mais à la venue de la nuit, les couleurs disparaissaient en même temps que le Soleil, l’autre ne pouvait remarquer sa beauté. L’autre… Voilà, ce serait ainsi qu’elle l’appellerait, si un jour elle le croisait. Elle ne voulait pas savoir son nom, elle n’en avait pas besoin… Lui non plus ne saurait pas comment elle se nommait, il n’en avait pas besoin non plus… Il était insignifiante, elle ne le connaissait pas mais savait pertinemment que l’autre ne serait jamais à la hauteur… Personne ne serait jamais à sa hauteur… Ce mâle de pacotille devrait se contenter de sa vision nocturne... Triste pour lui, il fallait l'avouer... Encore cela se serait-il passé de jour qu'il aurait pu profiter du merveilleux spectacle qui vivait devant ses yeux... Mais là ! Le pauvre... Elle le plaignait presque...


[Je me suis trop éclatée là !! XD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile Filante
Chef & ADMIN magique ☆
Chef & ADMIN magique ☆
avatar

Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 15/08/2008

Mon personnage
Info:

MessageSujet: Re: Mes coussinets épousent la Terre .. Mariage Parfait. [PV Ambre]   Ven 3 Oct - 19:28

  • La queue touffue et d'une Rousseur extraordinaire lui arriva en plein menton, et aussi sous son nez, et il se retint d'éternuer devant cette odeur particulière qu'elle recelait. Elle empestait comme si elle venait d'un clan adverse, beurk ! Il grimaça, secoua violemment la tête, oreilles mi couchées sur son crâne, puis se redressa en la fixant d'un air froid. Elle se rassit plus loin, comme s'il pouvait être un danger pour elle, et il eut un léger soupir désespéré. Levant les yeux au ciel, il attendit qu'elle daigne parler. Elle finit évidemment par le faire. Il l'écouta attentivement. Là, il fronça un sourcil, en la regardant de travers. Vexé, il eut un petit rictus de dégout. Un "Tsss .." sonore s'échappa de sa gueule entrouverte, laissant voir ses crocs d'une blancheur telle à l'ivoire. Il se retint pourtant de grogner, et lança alors

    "Si vous croyez qu'un chef passe sa vie à patrouiller au niveau de ses frontières, vous vous trompez complètement."

    Il lui tourna le dos, sans peur, sachant qu'il la sentirait venir si elle venait à bondir. Le vouvoiement sonnait faux dans la bouche de la Rousse, il détestait ça. Un bref grognement émana de sa gorge, alors qu'il tentait de retenir ses ardeurs. Elle le poussait à bout. Valait mieux pas. Il avait beau être chef, il n'avait acquéri ce rang que grâce à son lien de parenté avec son père biologique dont il était le seul fils. Son impétuosité lui avait valu d'être souvent remis en question et rabroué, pendant les premiers temps de son commandement. Maintenant, il était respecté de tous, mais chacun savait en son for intérieur que la tempête qu'il était étant jeune pouvait ressurgir à n'importe quel instant. Lorsqu'il se remit face à elle, le dégout croissait encore dans son esprit. Il lança, écoeuré

    "Vous êtes la reine des Préjugés .. Et vous êtes hautaine, aussi .. Du haut de votre rang de .. Batarde .."

    Il avait craché ça avec dédain. Il la haissait déjà. Voir une telle magnificence se changer en diablesse était incomensurablement dégoutant à ses yeux. Il voyait l'être qu'il chérissait le plus au monde, un clone de Mélodie, se changer en un monstre écoeurant de couardise. Mine renfrognée, pas prêt à frapper, mais pas prêt non plus à déguerpir, bien campé sur ses aplombs et ses positions, il ne comptait pas en rester là.

[Pas moi >_<]

_________________
Je voulais vivre mais je crève
Je n'ai plus vraiment d'espoir
Un jour j'ai eu un rêve
Qui s'est changé en cauchemar

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre
Solitaire un peu bête mais pas méchante
Solitaire un peu bête mais pas méchante ♥
avatar

Féminin Nombre de messages : 186
Age : 24
PUF : Au coeur de la flamme qui dévore ton âme...
Humeur : Irritée
Date d'inscription : 27/08/2008

Mon personnage
Info:

MessageSujet: Re: Mes coussinets épousent la Terre .. Mariage Parfait. [PV Ambre]   Sam 4 Oct - 13:32

[ Sad Pourquoi ? =/ ]

    Le rictus de l’autre lui fit tourner vivement la tête, elle le fusillait des yeux. A sa remarque, un grondement sourd sortit du fond de sa gorge, et il s’en fallut de peu pour qu’elle ne lui saute dessus à son insulte. Non, elle ne le ferait pas. Elle n’en sortirait pas indemne, elle le savait. Mais une haine incommensurable s’était dressée entre les deux chats.

    - On peut au moins me dire Reine…

    Réplique soufflée dans un grognement. Jamais elle n’avait haï ainsi quelqu’un en si peu de temps… Jamais elle ne s’était sentie aussi humiliée. Et elle le détestait pour cela…

    - Hautaine, oui, peut-être, mais il vaut toujours mieux cela que de se laisser piétiner par les autres…

    Son ton s’était quelque peu adouci, elle savait parfaitement qu’elle était altière, et elle en était fière. Oui, car s’était cela qui lui avait permis de survivre. Mais sa haine pour l’autre n’en était pas plus soulagée… Et puis, la haine n’était-elle pas une passion déchirante ? Extrême opposé de l’amour, oui, mais une passion quand même !

    - Vous me traitez de batarde, mais qu’êtes-vous sinon pareil à moi, fils de deux chats ? J’ignorais possible l’union de deux espèces différentes, mais peut-être en êtes-vous le fruit, pourriez-vous me prouver le contraire ?

    Elle avait craché sa dernière phrase dans un sifflement indigné, tachant de garder son souffle calme. Qui était-il pour venir, de une, la déranger, de deux, l’insulter ? Il avait beau être chef, cela ne faisait pas de lui un supérieur. Justement, il avait baissé dans son estime faite rapidement, il ne pourrait pas tomber plus bas…

    Elle avait envie… Elle avait envie de lui sauter dessus, de lui faire regretter ses paroles non mesurées, elle avait envie de lui ôter la vie pour cet affront… Mais elle avait aussi envie de partir, oublier ça, reprendre des forces pour peut-être le retrouver un jour… Déchirée entre deux choix, elle restait immobile à fixer droit devant elle les buissons aux formes inquiétantes.

    Là-Haut, la lune poursuivait son petit bonhomme de chemin tandis que les étoiles, éparpillées sur la voûte céleste, brillaient de toute leur force. Si on en fixait une, sa lumière semblait se ternir, il suffisait de détourner le regard pour que sa timidité s’enfuie et qu’elle se remette à illuminer le ciel.


[Et là j’ai fait du grand n’importe quoi… :s Désolée, c'est pas super super...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile Filante
Chef & ADMIN magique ☆
Chef & ADMIN magique ☆
avatar

Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 15/08/2008

Mon personnage
Info:

MessageSujet: Re: Mes coussinets épousent la Terre .. Mariage Parfait. [PV Ambre]   Sam 4 Oct - 18:00

  • Il haussa des sourcils, la fixant avec un dédain prononcé. Oh que oui, cette petite prétentieuse n'avait rien pour l'être. Sauf peut être la beauté, que lui, n'avait pas, mais voyons, depuis quand la beauté sauvait des vies, dans l'espèce catus ? Elle l'avait offensé dès la première seconde où elle avait ouvert la bouche. Il aurait été impoli de le pas lui rendre ce cadeau qu'elle lui avait fait. Empoisonné, comme cadeau. Il soupira, puis détourna le regard.

    "Vous ne saviez pas qui j'étais .. Croyez moi, j'étais loin d'avoir envie de vous piétiner, mais vous m'en avez donné le feu vert par vos paroles .. C'était votre choix .."

    Il haussa des épaules, fixa la voute céleste au dessus d'eux. Bon sang, mais est ce que le Clan des Etoiles accueuillait aussi des solitaires d'un tel caractère ? Cela paraissait peu plausible au chat, qui n'avait en plus rien de faisable pour en avoir le coeur net. Meme en lui faisant la peau, elle n'allait pas revenir un beau jour lui dire si elle vivait dans le Clan Suprême. Alors il décida de ne plus la regarder, pour ne plus avoir envie de l'étriper. Cela semblait faire son effet, il calmait ses ardeurs peu à peu, et ses poils redescendirent peu à peu. Fini le pelage hérissé, les moustaches en avant. Il fixait les fourrés d'un air faussement calme. Il le devenait peu à peu, mais fallait un peu de patience. Tout aurait pu s'arrêter à cette breve dispute, mais la chatte en décida autrement. Deux secondes plus tard, voila qu'elle recommençait. Il bomba le poitrail, sentit des larmes invisibles, qui ne couleraient pas, monter au niveau de son museau. Non, se retenir .. Il murmura :

    "Oui, mes parents auraient pu vous le prouver. S'ils étaient toujours de ce monde. C'est vrai, maintenant, mis à part le témoignage d'une ancienne de mon clan, qui m'a vu naître, personne ne peut affirmer que je suis un chat de sang pur."

    Il fixait à présent le ciel étoilé, laissant les myriades d'étoiles se ficher dans son regard de braise. Il cligna des yeux, émerveillé par les ancêtres qu'il distinguait et voyait briller de mille feux au dessus de sa tête. Enfin, il termina, dans un souffle presque inaudible

    "Vous avez raison. Je l'admets. J'ai beau être un Chef, avoir des parents de la même souche, je n'en suis pas moins devenu un monstre. Comme quoi, il y a des exceptions à tout."

    Son regard se ternit, Filante fixait le sol. La poussière se collait à ses pattes, il se sentait fatigué. Ses oreilles légèrement tombantes, il ne jeta plus un regard à l'inconnue, puis, lui tournant le dos sans vergogne, reprit son chemin. Un réprouvé, c'est tout ce qu'il était. Il avait beau se voiler la face, ce qu'il était le rattrappait toujours.


[J'suis en mode déprime, faut pas m'en vouloir >_<. Pis c'est pas ta faute, hein. Je l'aime bien, moi Ambre.]

_________________
Je voulais vivre mais je crève
Je n'ai plus vraiment d'espoir
Un jour j'ai eu un rêve
Qui s'est changé en cauchemar

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre
Solitaire un peu bête mais pas méchante
Solitaire un peu bête mais pas méchante ♥
avatar

Féminin Nombre de messages : 186
Age : 24
PUF : Au coeur de la flamme qui dévore ton âme...
Humeur : Irritée
Date d'inscription : 27/08/2008

Mon personnage
Info:

MessageSujet: Re: Mes coussinets épousent la Terre .. Mariage Parfait. [PV Ambre]   Lun 6 Oct - 19:54


    Ambre garda le silence. Ainsi aurait-elle décidé elle-même de sa propre humiliation ? Non, elle s’était défendue face à se menton levé trop haut à son goût. C’était sa faute, à l’Autre. Il avait posé la mauvaise question, c’était tout.

    *Si j’avais su…*

    Mais la vie était faite de « si » qui ne sont jamais arrivés et n’arriveront jamais, il fallait s’y faire. Ambre tourna la tête vers le chat, il observait le ciel comme elle l’avait fait auparavant. A quoi pensait-il ? Cherchait-il une nouvelle réplique blessante ? Elle en avait eu sa dose, s’il continuait elle se verrait obligée de raccourcir les jours du provocateur…
    Pourtant, ce ne furent pas des remarques désobligeantes qui sonnèrent dans l’air, mais plutôt quelque chose qui ressemblait à une confession. Une pensée s’immisça dans l’esprit de la chatte. Avis qu’elle avait parfois du mal à admettre suivant ceux qu’elle rencontrait, mais résonnement réaliste.


    - Et… Simple curiosité, en quoi un chat n’est-il pas de sang pur ? Nous sommes ce que nous sommes, point à la ligne, et n’appelons pas un chat un chien.

    Sang pur… Et puis quoi encore ! D’accord, il existait des races, des mélanges… Mais à présent, existait-il un chat au monde qui n’ait des antécédents différents à ceux de sa… lignée ? Alors qu’elle l’observait pour savoir si elle avait mal interprété ses paroles, elle s’aperçut que les étoiles du ciel étaient passées dans ses yeux. Puis un murmure presque inaudible troubla l’air. Il commençait à flancher, les filles du ciel quittèrent son regard et disparurent dans la Nuit. Un monstre… Non, ce n’était pas ça un monstre, l’Autre était juste peut-être un peu différent… Elle voulut le retenir lorsqu’il partit, ses pattes ne bougèrent pas. Maintenant qu’il abandonnait, elle voulait en savoir plus sur Lui, Lui qui avait osé lui tenir tête. Seule une supplication résonna dans l’air…

    - Attend ! Ne pars pas…

    Que lui prenait-il à souhaiter qu’il reste ? La faim et la fatigue lui faisaient-elles perdre la tête ? Non… C’était juste la curiosité, et puis, elle s’ennuyait ces temps-ci…
    Enfin ses muscles décidèrent d’obéir et elle se releva. Ambre fit quelques pas dans la direction prise par l’Autre. Il devait déjà être bien loin à présent… la fuyant… auprès de son clan…
    A cette pensée, la chatte cracha presque. Non, décidemment, rien ne pourrait remplacer le dégoût dans son esprit. Un chef… mais pourtant un soumis… Il ne connaitrait jamais la Liberté…


[Mais pourquoi j’ai voulu écouter ‘Imagine » ? xD ça change trop le caractère là, mais bon, je trouvais pas l’inspi ^^’ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile Filante
Chef & ADMIN magique ☆
Chef & ADMIN magique ☆
avatar

Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 15/08/2008

Mon personnage
Info:

MessageSujet: Re: Mes coussinets épousent la Terre .. Mariage Parfait. [PV Ambre]   Lun 6 Oct - 20:13

  • Il avait tourné les talons aussi promptement qu'il l'avait pu. Pas assez à son gout, et trop si on prenait le point de vue de la boule de feu. Cette dernière le laissa faire plusieurs pas, avant que sa voix ne résonne dans l'air. Il avait entendu. Il ne s'arrêtait pourtant pas. A quoi bon ? Elle était une Sans Odeur, d'accord, mais ce n'était pas là une raison de la laisser comme ça sur le tas. Ce qui avait poussé le chat à s'en aller, c'était cette façon qu'elle avait d'être horripilante, et de mettre le pauvre Chef devant des responsabilités qu'il ne savait guère gérer. Il ne supportait plus cela. Alors, désespérément, il avait continué sa route, espérant que le clan des Etoiles lui donnerait des réponses, ce soir. Il en avait bien besoin.

    Plusieurs minutes s'écoulèrent, et pourtant il sentit la femelle comme si elle était à proximité de lui. Il tourna à peine la tête, et la vit, le regard flamboyant de fierté, à marcher dans les traces de pattes du jeune Chef. Ses oreilles se dressèrent, son regard terne se posa sur elle. Il s'arrêta alors, un soupir lent s'échappant de sa gorge. Elle ne l'ennuyait pas, non. Ce n'était pas ça le problème. Le problème, c'était cette franchise qui lui mettait du plomb dans les pattes sans qu'il puisse riposter quoi que ce soit. Le problème, c'était ce qu'elle disait, la froideur de ses mots, la douleur qu'ils insufflaient chez le mâle. Le chat bicolore s'assit sur son séant, sa queue ondulant paresseusement autour de son corps musclé, alors que son regard se perdait dans la contemplation des étoiles. Enfin, elle arriva à sa hauteur. Il baissa les yeux. La fixa. Une tonne de questions demeuraient sans réponse dans sa tête. Il ne savait pas par laquelle commencer. Finalement, il décida de toutes les mettre au placard, sauf une, la plus grosse, la plus gênante, la plus résonnante dans son petit crâne.


    "Pourquoi ?"

    Pourquoi ne pas partir ? Pourquoi ne pas le laisser s'en aller ? Pourquoi avoir parlé ainsi tout à l'heure ? Pourquoi vouloir paraître plus fort qu'on ne l'est ? Pourquoi faire du mal par légitime défense ? Pourquoi ne pas tout simplement se parler normalement ? Pourquoi tant de haine ? Pourquoi cette méprise dans son regard, à elle ? Pourquoi la vie ? Pourquoi la mort ? Pourquoi son père ne lui répondait il pas ? Pourquoi le clan des étoiles l'abandonnait ? Pourquoi devait il porter l'étiquette du monstre qu'il se forçait à ne pas être ?

    Et il y en avait des milliers d'autres. Mais celle qu'il essayait de faire transparaître dans ce pourquoi là, c'était le second dit au dessus. Pourquoi ne pas le laisser s'en aller ? Elle le haissait, voulait sa mort, aurait tout fait pour le rabaisser plus bas que terre, pour lui apprendre un semblant de morale, et maintenant, elle lui demandait, lui suppliait presque même de ne pas partir ? Mais c'était le monde à l'envers ! Pourtant, Bicolore en avait marre de tout ça. Marre de ces conflits continuels. C'est en rendant les armes qu'il avait posé cette question. Il ne cherchait plus la bagarre. C'était fini, tout ça. Place à la mélancolie.

_________________
Je voulais vivre mais je crève
Je n'ai plus vraiment d'espoir
Un jour j'ai eu un rêve
Qui s'est changé en cauchemar

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre
Solitaire un peu bête mais pas méchante
Solitaire un peu bête mais pas méchante ♥
avatar

Féminin Nombre de messages : 186
Age : 24
PUF : Au coeur de la flamme qui dévore ton âme...
Humeur : Irritée
Date d'inscription : 27/08/2008

Mon personnage
Info:

MessageSujet: Re: Mes coussinets épousent la Terre .. Mariage Parfait. [PV Ambre]   Mar 7 Oct - 19:00

    Parce que… Son esprit le criait mais elle le tut. Il ne comprendrait pas, l’Autre devait attendre une réponse, une vraie réponse, pas deux mots qui ne l’avanceraient guère plus. Cela ne lui suffirait pas. Pourtant c’était sa seule raison, elle ne savait dire pourquoi elle avait besoin qu’il reste, elle ne savait expliquer sa réaction, celle d’avant et celle de maintenant…
    Parce que… Il devrait s’en contenter, ne pas chercher plus loin. Elle ne voulait pas qu’il parte, c’était tout. Elle se sentirait blessée s’il l’abandonnait. Une partie du mystère disparaitrait avec Lui… Quel mystère, me direz-vous. Le mystère qui était né cette nuit, plus fort que la haine qu’éprouvait la chatte pour l’autre, mais plus fragile en même temps. Elle ne le connaissait pas mais quelque mots avaient suffis à faire naître en elle une passion déchirante : elle le détestait pour ce qu’il lui avait fait, ce qu’il lui avait dit… Mais étrangement, pas pour ce qu’il était. Pour cette dernière chose, elle avait pitié de Lui…

    Ambre souhaitait sa mort, avant. A présent, elle voulait mieux le connaître, Lui et son regard qui savait apprivoiser les filles du Ciel, Lui qui n’avait pas flanché dès le début, Lui qui lui avait résisté, Lui que la mélancolie - qui habitait ses yeux redevenus ternes – rendait presque attachant…
    Presque…

    Son regard se ficha dans celui du chat. Qu’allait-elle trouver pour l’obliger à rester ? Qu’elle ne connaissait pas son nom ? C’était d’une bêtise ! Et elle s’en fichait totalement de son nom ! Et d’autres vérités à son égard seraient sûrement mal prises. De toute façon, elle en avait assez. Parce que… Ça lui semblait très bien ça, parce que…
    Elle le voyait déjà repartir, haussant les épaules, et disparaître dans les profondeurs de la nuit…


    *Parce…*

    - Savez-vous où je peux trouver une rivière ?

    *Que…*

    Que n’aurait-elle pas inventé pour voir une lueur de surprise dans se regard grave ? Elle se maudit pour ce qu’elle venait de dire, mais pria le Ciel pour que cela suffise. Et puis après tout, ce renseignement ne lui serait sûrement pas inutile… Mais ce n’était pas vraiment le moment de poser une pareille question, surtout à l’Autre…

    Combien de temps ses réflexions avaient-elles duré ? L’astre lunaire déclinait bien vite, déjà l’aurore semblait approcher… La boule de feu envahirait bientôt de nouveau le ciel et l’âme de la Rousse… Il fallait profiter de ces derniers instants de répit, car au petit matin, quand le Soleil propagera ses rayons à l’horizon, elle redeviendra elle-même, implacable, et cet esprit qui devenait un peu plus complaisant à chaque minute de la Nuit reprendrait toute sa vigueur. Elle Le haïrait de nouveau, mais n’en avait pas envie…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile Filante
Chef & ADMIN magique ☆
Chef & ADMIN magique ☆
avatar

Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 15/08/2008

Mon personnage
Info:

MessageSujet: Re: Mes coussinets épousent la Terre .. Mariage Parfait. [PV Ambre]   Mar 14 Oct - 18:49

  • Filante s'attendait à plusieurs cas de figures, et se préparait à la confrontation des choses qu'elle pourrait lui flanquer à la figure, d'un air calme et serein. Inspirant profondément, il attendait qu'elle mette en place la première chose qu'il pensait qu'elle dirait. Un truc du genre : "Parce que" ou alors "Je n'ai pas la réponse à ta question" .. Ou quelque chose qui s'y apparentait. Ou encore, qu'elle l'envoie bouler avec violence, ce qu'elle savait magnifiquement bien faire, apparemment .. Pire, qu'elle accepte de lui dire pourquoi, y prenant le temps, patiemment, de lui expliquer son Parce Que à elle. Rien de tout ça. Lui, qui était gonflé à bloc, s'attendant à tout ou presque, elle le surprit encore. Cela allait devenir une habitude. Ecarquillant des yeux ronds, le silence s'empara du duo, alors que le bruissements des herbes hautes était seul maître bruiteur en ce lieu sombre .. L'aube pointait à l'horizon, et le chat en profita pour observer ce ciel mordoré qui se fondait dans le rougeatre d'un soleil qui se faisait timide. Un soupir, bref, puis il reposa son regard sur elle. Elle évitait la question. Sans doute ne voulait elle pas répondre. Ou peut être que tout simplement, elle ne connaissait pas la réponse. Quoiqu'il en soit, elle avait changé complètement et brusquement de sujet, et le mâle se disait qu'il valait mieux la caresser dans le sens du poil plutôt que le contraire. Calmement, il la fixa, sans une once de méchanceté dans le regard, ni de reproche, comme si jamais elle n'avait esquivé de question génante. Enfin, il répondit

    "Sur le territoire du clan du même nom. Mais je te déconseille fortement d'y aller. La cascade, non loin, ne te suffit pas ?"

    Il dressa les oreilles, curieux d'écouter sa réponse. Il est vrai que la question de la chatte était un brin tirée par les cheveux. Pourquoi une rivière ? Elle avait un point d'eau presque semblable à deux pas d'elle. Pourquoi spécialement ce genre de cours d'eau ? Y avait il quelque chose de précis dans la rivière pour qu'elle veuille à tout prix savoir où elle se trouvait, ou alors peut être avait elle juste dit cela pour changer de sujet .. Filante détourna brusquement la tête, presque certain maintenant que ce qu'il se disait était vrai. Elle cherchait des excuses pour ne pas lui répondre. Fallait pas qu'il l'assaille de questions encore plus assassines. Alors, conscient qu'elle aurait du mal à se dépêtrer d'elle même de cette question là, il toussota légèrement, s'éclaircissant la gorge, et murmura alors


    "Le jour se lève .. Je déteste être à découvert."

    La nuit était doucereuse, et enveloppait les êtres qui la vivaient d'un voile onctueux de bonheur. Elle s'infiltrait partout, son odeur fraîche, son obscurité rassurante, les cachettes multiples qu'elle offrait .. Elle était douce, agréable, en ce début de Printemps. C'était bien agréable. Filante adorait la nuit, en cette saison. L'été, c'était une autre histoire ..

_________________
Je voulais vivre mais je crève
Je n'ai plus vraiment d'espoir
Un jour j'ai eu un rêve
Qui s'est changé en cauchemar

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre
Solitaire un peu bête mais pas méchante
Solitaire un peu bête mais pas méchante ♥
avatar

Féminin Nombre de messages : 186
Age : 24
PUF : Au coeur de la flamme qui dévore ton âme...
Humeur : Irritée
Date d'inscription : 27/08/2008

Mon personnage
Info:

MessageSujet: Re: Mes coussinets épousent la Terre .. Mariage Parfait. [PV Ambre]   Lun 27 Oct - 20:59

    Elle n’attendait pas vraiment de réponse, aussi fut-elle un peu déstabilisée lorsqu’il lui répondit… Et il semblait avoir choisit le tutoiement cette fois. Ambre plissa les paupières. Que venait-elle de lui demander ? Voilà qu’elle avait déjà oublié ! Peut importe. Quoi ? La cascade ? Ah, voilà, elle avait demandé où elle pouvait trouver une rivière… Pour toute réponse, elle haussa les épaules. Après tout, ça ne le concernait pas. Et puis, si elle avait préféré une rivière calme à une cascade bruyante, c’est qu’elle avait de bonnes raisons. De plus, il lui déconseillait d’aller sur le territoire du clan de la Rivière, elle ferait alors tout son possible pour y pénétrer, rien que pour faire sa tête de mule. Elle n’avait d’ordre à recevoir de personne !

    Pourtant, elle lui en fut reconnaissante de détourner la conversation sur un autre sujet. Elle non plus n’aimait pas être à découvert, surtout qu’elle savait comment elle serait, lorsque le feu du Soleil brûlerait son âme… Toujours silencieuse, elle recula d’un pas, puis s’assit. Elle hésitait à partir tout de suite, ou le laisser disparaître. Elle n’allait pas le suivre, non, mais elle préférait s’assurer que le contraire ne se ferait pas non plus. Soudain, elle brisa le silence lourd qui venait de s’installer. En même temps que sa voix s’éleva, le premier rayon de l’astre d’or envahit le ciel.


    - Et bien, nous allons nous quitter ici, c’est mieux ainsi.

    Elle recula à nouveau d’un pas, un sourire énigmatique s’étirait sur ses babines.

    * Et au plaisir de vous revoir…*

    Cette pensée-là, elle lui tue...
    Sur ce, elle lui tourna le dos et bondit dans un fourré, pour disparaître en même temps que la lune.


=> Partie :p

[Oui, je sais... j'ai fait mieux ^^']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pluie de Couleur
Guerrière & CO - ADMIN aux brocolis ♪
Guerrière & CO - ADMIN aux brocolis ♪
avatar

Féminin Nombre de messages : 460
Age : 24
PUF : Baw
Autres comptes : Nuage d'Orage, Larme Dorée, Petite Fleur
Date d'inscription : 19/06/2008

Mon personnage
Info:

MessageSujet: Re: Mes coussinets épousent la Terre .. Mariage Parfait. [PV Ambre]   Mer 3 Déc - 17:16

( Fini ? =3 )

_________________
Ỉт ∂σєѕи'т ∂σ тσ ∂ωєℓℓ σи ∂яєαмѕ ..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre
Solitaire un peu bête mais pas méchante
Solitaire un peu bête mais pas méchante ♥
avatar

Féminin Nombre de messages : 186
Age : 24
PUF : Au coeur de la flamme qui dévore ton âme...
Humeur : Irritée
Date d'inscription : 27/08/2008

Mon personnage
Info:

MessageSujet: Re: Mes coussinets épousent la Terre .. Mariage Parfait. [PV Ambre]   Ven 12 Déc - 18:30

(Vi vi ^^ )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mes coussinets épousent la Terre .. Mariage Parfait. [PV Ambre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mes coussinets épousent la Terre .. Mariage Parfait. [PV Ambre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Probabilité d’un nouveau tremblement de terre 5.0 avant 21 février
» tremblement de terre haiti
» Demande de mariage de Paquerette et Philipaurus
» Entre Ciel et Terre [pv Nuage d'Or et Nuage Enneigé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: | TERRES NEUTRES | :: « La Cascade Indigo-
Sauter vers: